La vie est belle

Parce que ça fait longtemps que je ne suis pas revenue sur mon blog j’ai envie de donner mes dernières news…

 

Prise de tête familiale… mon mariage sera plus qu’intimiste et j’en suis très contente. Quelques amis proches et des gens qui m’aiment c’est tout ce qu’il me faut… sans oublier le futur mari !! *rires*

 

Un entretien d’embauche pour un poste de secrétaire en intérim… je croise les doigts… et je suis déterminée.

 

Projet de titre professionnel ASCA (Assistant comptabilité et administration) en contrat de professionnalisation durant un an à partir de septembre…

 

Ouais, la vie est belle ! Je suis en bonne santé, un toit sur la tête, un homme qui m’aime à mes côtés et pleins de projets à deux… un exemple ? Un GN en mai en Dordogne ! Notre tout premier GN. Et puis je sais que j’ai des ami(e)s formidables peu importe la distance et un peu de famille aussi sur qui je peux compter…

 

Savoir profiter de ce que l’on a et ne pas chercher à obtenir plus à tout prix… voici ma nouvelle philosophie !

 

 

 

 

 

0 Commentaires

« sans titre »

Je dois avouer que mon blog manque cruellement de dynamisme…

 

C’est la toute première fois que j’en crée un, et je suis pas vraiment au point… Mais si vous avez des conseils je suis toutes ouïes ! HELP !

1 Commentaire

Le feuilleté au Jambon

Recette facile et pas chère :

 

idéal le soir avec une salade, c’est tout léger…

 

Vous déroulez votre pâte feuilletée, vous saupoudrez de gruyère râpé (à votre convenance), 2 tranches de jambon, encore du gruyère râpé et vous refermez pour former une sorte de chausson !

Entre 15 et 20 minutes au four et c’est prêt !

 

Bon appétit !

 

Livres

 

 

0 Commentaires

Y’a des jours…

Oeil

 

Y’a des jours, c’est pas la joie, on se sent triste, mais on ne sait pas pourquoi…

La vie est si dure parfois, et pourtant, si douce aussi…

Je suis entourée : j’ai un homme qui m’aime, ma soeur s’installe dans la région, et j’ai une adorable petite Yorkshire (Shelly) qui cherche à me réconforter quand je ne vais pas bien…

Mais je ressens un vide, que je n’arrive pas à combler… un vide, que je n’arrive même pas à définir… je ne sais pas ce qui pourrait me manquer…

sans doute je dois trop en demander… je cherche à avoir toujours plus au lieu de profiter de ce que je peux avoir à porter de main…

c’est comme ça, je n’ai pas d’explications…

 

Petit paragraphe, petite parenthèse, petite « humeur du jour »… 

(mais que tout le monde se rassure : je garde le sourire, et je me battrais jusqu’au bout pour obtenir ce que je désire… :-) )

 

Mélancolie sous la lune

3 commentaires

Les cookies tout chocolat (sans pépites)

Une petite recette testée récemment par moi, pour la première fois, avec la recette de base des cookies, juste pour les ingrédients… :-)

1 œuf,

un jaune d’œuf,

de la farine,

du sucre (comptez double si vous n’avez sous la main que du beurre demi-sel… ;-) ),

du sucre vanillé (éventuellement),

de la levure chimique,

ensuite, soit du chocolat en morceau, que vous pouvez faire fondre au bain marie ou au micro-onde (avec l’équivalent de 3 cuillères à soupe d’eau), soit avec du chocolat en poudre : vous verser un fond de lait et vous rajouter le chocolat en poudre. Moi personnellement, je ne mesure pas, je me fie à la texture que je recherche, c’est à dire, ici pas trop liquide,

du beurre et vous mélangez !

Plus qu’à enfourner et surveiller la cuisson (entre 10 et 15 minutes maxi suivant la puissance de votre four)

Laissez refroidir un peu et régalez-vous !

 

Bien sûr libre à vous de rajouter des pépites de chocolat, des noisettes, des noix… etc.

Un petit commentaire si vous testez ? ;-)

 

2 commentaires

Présentation « Professionnelle »

Je passe aux choses sérieuses et me présente plus professionnellement.

Lorsque je fus en âge de travailler, j’ai commencé quelques petits boulots : Hôtesse de caisse avec mission de mise en rayon dans un supermarché durant un mois d’été, employée de rayon décorations dans une jardinerie en période de Noël, accolages, vendanges…

J’ai obtenu mon Baccalauréat professionnel de secrétariat (+ notions de comptabilité), en juin 2003.

J’ai préféré arrêter cette année là et rechercher du travail. J’ai donc enchaîné les petits boulots : Mac Donald’s pendant un mois, ensuite des ménages chez des particuliers en intérim, les vendanges, manutentionnaire en usine, en intérim aussi, animatrice commerciale, de nouveau un poste dans un Mac Donald’s, où je suis restée 5 mois (poste de caisse, drive et nettoyage salle).

Tous ces petits boulots, entre 2003 et 2006.

 

En Décembre 2006, j’ai trouvé un poste de secrétaire dans un lycée en contrat aidé d’un an. Je travaillais aux côtés de la secrétaire du proviseur, pendant 6 mois et ensuite, j’ai travaillé à la vie scolaire, comme surveillante. Je dois avouer que c’est ce que j’ai préféré. Pourquoi me direz-vous ? Et bien, parce que j’ai beaucoup aimé être au contact des élèves. Je les surveillais à l’entrée et à la sortie des cours, pendant la récréation, pendant le déjeuner au self. De plus, j’avais la responsabilité d’une classe de seconde une fois par semaine, en salle d’étude. Même si je dois avouer que ma première heure d’étude fut assez laborieuse, je fini par arriver à me faire respecter et même apprécier par les élèves. Le contrat prit fin en Novembre 2007.

 

Suite à cela, je suis restée environ 2 mois au chômage,  jusqu’à trouver une offre d’emploi pour un poste de volontaire au Service de Santé des Armées, en tant que secrétaire militaire. J’ai tout de suite postulé. Il s’agissait de contrats d’un an renouvelables, jusqu’à 5 ans. Je resterai 1 an et demi : de Février 2008 à Août 2009. Durant cette période, j’obtins la distinction de première classe en juin 2008, juste avant de partir à Metz pour mes classes, et le grade de caporal en juillet 2009. Je me sens assez fière de cette expérience. Ce ne fut pas facile pour moi tous les jours et notamment la périodes des classes. Je suis partie 3 semaines sur le camp de Metz où m’attendait diverses épreuves, mais je tins bon. Je suis arrivée à la fin, 17e sur 24, avec une moyenne de 11.85. Une journée et une nuit sur le terrain, endurance, montée à la corde, tir au Famas, (dont je ne garde pas un très bon souvenir, il est vrai…), premiers secours (dont j’ai obtenu le diplôme), course d’orientation…

Mon travail au sein de la Direction des Approvisionnements en Produits de Santé, était de mettre à jour régulièrement le logiciel interne où l’on « stockait » tout le matériel médical et les médicaments et de tout référencer. Sans oublier les cérémonies de montée du drapeau, les permanences, lorsque j’étais chauffeur et planton et tout ce qui fait la vie d’un militaire du rang.

 

Après cela, j’ai rejoins de la famille sur Bordeaux, où j’avais trouvé un poste de commerciale. Je ne connaissais pas ce métier, et j’étais motivée pour apprendre. Seulement j’ai pris peur la première journée lorsque je me suis rendue compte qu’il s’agissait de faire du porte à porte et qu’il fallait savoir convaincre pour vendre le produit.

Pourtant, cela ne pas empêché, plus tard, de postuler pour une société de magasins de meubles, pour être vendeuse. Je resterais 5 mois, je n’ai pas la fibre commerciale, je ne trouve pas les mots pour convaincre un client potentiel d’acheter mon produit.

Ensuite, j’ai eu la possibilité de faire une formation intitulée « Aide aux Choix Professionnels ». Cette formation, rémunérée, me permettait d’effectuer des stages, 2 au total. Un en mairie, au secrétariat du service vie scolaire, un autre en bureau de Poste, en tant que guichetière et agent d’accueil. Vous vous demanderez sans doute si cela m’a bien été utile pour trouver un emploi durable derrière… et bien, disons que pour moi, ce fut des expériences supplémentaires.

Plus tard, j’ai postulé à une offre pour un contrat aidé de 6 mois à la Direction Régionale du Pôle Emploi de Bordeaux, en tant que secrétaire. J’étais « l’assistante » de l’assistante de direction.

S’ensuivit une longue période de chômage, qui dura toute l’année 2013, année de mon arrivée à Pau, et qui dure toujours, entrecoupée d’une formation au Greta de Pau pour de la remise à niveau (français, anglais, mathématiques, bureautique) et d’un poste d’hôtesse de caisse au mois de décembre dernier.

 

Voici donc, mon parcours professionnel.

 

Actuellement, je recherche un emploi durable, en contrat à durée indéterminée, à temps partiel (une vingtaine d’heures par semaine).

Dans quel métier ? J’aime le poste de secrétaire, car cela fait parti de ma formation initiale, parce que j’aime l’informatique et que dans ce métier, on s’en sert beaucoup pour saisir des documents sur texteur ou des tableaux sur tableur, parce que j’aime archiver, classer et surtout être en contact avec des gens (même si j’apprécie aussi le travail en autonomie, seule dans un bureau).

Ensuite, hôtesse de caisse. Petite fille j’avais une marchande et cela m’amusais beaucoup. Passer les articles devant le scanner, voir la liste des marchandises, le montant total, rendre la monnaie et puis, comme pour le poste de secrétaire, et ici c’est encore plus important, le contact clientèle. Je suis une personne dynamique et souriante et j’aime aller au devant des gens. De plus, j’aime aussi conseiller.

 

Pourquoi me choisir moi dans votre société plutôt que quelqu’un d’autre ? Et pourquoi pas ? C’est en forgeant que l’on devient forgeront… C’est l’expérience, qui apporte l’expertise.

Je pense avoir des connaissances et compétences qui peuvent vous apporter un plus. Alors n’hésitez pas, contactez-moi.

 

 

 

0 Commentaires

La Vie <3

La vie, comment la définir ? Nous naissons dans une famille, famille nombreuse, enfant unique, famille éclatée, parfois recomposée ou famille unie…

Nous grandissons au sein de cette famille où l’on fait nos premiers pas, prononçons nos premiers mots, nous nous instruisons à l’école, nous choisissons un métier et surtout : nous apprenons à devenir un adulte.

Bien sûr nous ne sommes pas tous égaux ; tout le monde n’a pas la chance de connaître sa famille, alors certains grandissent en orphelinat et sont ballotés de foyers en foyers, pour d’autres, des familles d’accueil les élèvent, au moins jusqu’à leur majorité.

Bien souvent l’avenir est différent selon les cas… ; mais la vie nous apprend très une chose finalement : nous mêmes sommes responsables de notre avenir, de nos actes et de tout ce que nous accomplissons (bonnes ou mauvaises actions…).

Et puis la vie c’est ça : grandir, apprendre, jour après jour, à devenir un adulte, être responsable, se prendre en main et s’assumer. Nous traverserons des obstacles, devront faire faces à des échecs parfois, mais nous apprendrons de nos erreurs et nous nous battrons pour obtenir ce que l’on désir.

Sans oublier tous les petits moments de bonheurs qui nous sont réservés : la naissance de notre premier enfant (et des suivants…), le premier « je t’aime » et le premier baiser de notre moitié, la demande en mariage, le mariage en lui-même, la vie à deux faite de moment de complicité (entre deux disputes ;-) ) et surtout l’éternelle tendresse dans les yeux de nos parents, qui nous aimeront toujours.

L’amitié aussi fait partie de notre vie, de simples connaissances qui se transformeront en amitié forte ou qui resterons simplement des connaissances… le principal étant de savoir s’entourer de gens qui nous comprennent et nous écoutent, nous réconfortent, lorsque nous allons mal…

La vie, c’est ça : une longue pièce de théâtre, dans laquelle chaque être humain, figurant, a un rôle à jouer, endossant chaque jour, au fil des ans, un costume différent.

c'est la vie

0 Commentaires

Petite présentation

IMG_20140810_162230

Donc voilà, je suis Fulvia, 31 ans, et vous voici sur mon blog.
Je vis en couple depuis 5 ans, et cela fait 3 ans que nous sommes sur Pau avec mon compagnon.
L’année dernière nous avons craqué pour une petite Yorkshire, que nous avons prénommée Shelly… Un adorable bout de chou, un peu fofolle… comme maman et papa… :D
Sinon que vous dire… je ne veux surtout pas paraître banale et vous faire fuir à peine vous lirez ces quelques lignes… :-)
Je pourrais vous dire par exemple, que j’aime beaucoup la lecture : tel que Lovecraft, Moorcock (l’intégrale d’Elric), Stephen King, Agatha Christie, J.R.R Tolkien, Dan Brown, Maxime Chattam… et d’autres…
Et puis, j’ai eu le bonheur à Noël dernier de recevoir le Nécronomicon… et bien oui, je suis très curieuse, et j’avais envie d’en savoir plus sur ce livre… Vous rirez sans doute : mais je n’ai pas honte d’avouer y avoir cru entièrement ! (sur le fait qu’il est réellement existé).
D’autres passions ? les films… mais surtout les séries, et notamment policières… ensuite, mon compagnon m’a initié au web design et à la programmation, au jeu de rôle.
J’adore cuisiner, mais je manque encore d’entraînement et d’imagination… mais bon… je me débrouille, c’est déjà ça… ;)
Ensuite ? J’ai eu une longue période accro aux nouvelles technologies : toujours sur mon téléphone ou alors des heures et des heures sur ma page Facebook… et sur les jeux vidéo… mais finalement ça m’a passé, et maintenant, si je passe du temps sur mon ordinateur c’est surtout pour me consacrer à mon blog et essayé d’apporter des choses intéressantes.
J’aime aussi les musées, les châteaux, et la marche à pied.

Enfin, comme je vous disais, je ne veux pas vous faire fuir, alors je vous laisserai en découvrir un peu plus sur moi au fil des pages que je publierai sur mon blog !

0 Commentaires

Le Jeu de Rôle, « sur table »

Mon compagnon, de 7 ans mon aîné, à commencé à jouer au jeu de rôle il y a plus de 20 ans… il a connu la « chasse aux sorcières » des années 80, ainsi que les commentaires de camarades qui lui demandait s’il faisait partie d’une secte… ???

 

NON ! Jouer au jeu de rôle, ne signifie pas faire partie d’une quelconque secte ou l’on s’enferme dans une cave autours de bougies et que sais-je encore !!

 

Le jeu de rôle, que je qualifierais de « traditionnel », donc qui se joue sur table se déroule ainsi :

- Vous avez un Maître de Jeu ou MJ qui vous décrit l’histoire, les lieux dans le ou les quel(s) vous évoluez, les personnages que vous rencontrez, les actions que vous devez effectuer… etc, en gros : le scénario.

- Ensuite, de 1 à environ 4 joueurs (pas besoin de plus, au delà, on s’y perd un peu…), vous donc, vous écoutez le Maître de Jeu et décrivez à votre tour ce que vous voulez faire dans un conteste donné.

- Et puis il y a aussi des Personnages Non Joueurs (ou PNJ), joués par le Maître de Jeu, qui sont là soit pour vous aider, soit au contraire pour vous faire du mal…

- Sans oublier des monstres et autres viles créatures… sinon on ne s’amuserait pas !

Un jeu qui se joue avec des dés :

- un dé à 3 faces,

- un dé à 4 faces,

- un dé à 6 faces,

- un dé à 8 faces,

- un dé à 10 faces,

- un dé à 12 faces,

- un dé à 20 faces

et un dernier, dit « dé 100″ qui doit se combiner avec le dé à 10 faces pour trouver ainsi le chiffre des dizaines et celui des centaines.

Concrètement, voici un exemple :

Mon personnage s’appelle Tamara, j’évolue dans l’univers du Médiéval Fantastique, j’ai un compagnon de route (joué par ma sœur).

Actuellement, nous sommes dans une ville, nommée Althor, et nous venons de vivre une aventure…

Moi et mon compagnon (ma sœur… ne nous embrouillons pas, je vous parle du scénario… :-) ) avons été témoins de l’agression d’un carrosse dans lequel se trouvait un petit garçon.

Première question du MJ : Que faites vous ? Les méchants sont toujours là, ils encerclent le petit garçon…

Les joueurs : Nous attaquons les méchants et sauvons le petit garçon !

Ainsi donc comme une phase dite de combat : on lance dans un premier temps le dé à 10 faces, D10, pour savoir qui commencera le combat et dans l’ordre suivant le nombre de personnage,

ensuite, le joueur (ou le PNJ) lance un dé à 20 faces (ou D20) qui détermine si son attaque est réussie ou non. Si le joueur fait 1 : il s’agit d’un échec critique, l’attaque à complètement ratée… libre au MJ de décrire les conséquences : par exemple, il casse son épée en deux… etc.

Si le joueur fait 20 : il s’agit d’une réussite critique, dans ce cas l’attaque et réussi et donc, le joueur lance un dé à 4, 6, 8 ou 12 faces, (D4, D6, D8 ou D12) selon l’arme qu’il utilise pour comptabiliser les points de dégâts qu’il fera et doublera ces points.

Entre les deux : le résultat obtenu dépend de la « Défense » de l’adversaire. si votre adversaire à 12 en défense et que vous faite 13, vous le toucherez, là encore c’est le MJ qui vous décrit à quel endroit vous l’avez touché et vous lancerez le dé correspondant à votre arme, pour connaître le nombre de points de dégâts.

Pour poursuivre mon exemple, avec mes compagnons, nous avons réussi à libérer le petit garçon et nous avons même interrogé l’un des mercenaires (et oui vous apprendrez que parfois, il est utile de garder au moins un adversaire en vie, pour lui poser des questions…) pour connaître la raison de l’agression…

 

Je ne vous en dit pas plus, libre à vous d’inventer la suite… !

 

Si toutefois, vous trouvez que je ne suis pas très claire dans mes explications, que c’est un peu embrouillé, n’hésitez pas à me laisser un commentaire… :)

2 commentaires

Bienvenue

Bonjour à toutes et tous, vous qui passez ici, sur « leblogdefulvia ».

 

Je créé ce blog afin de me présenter, tant sur le plan personnel, avec mes hobbies, mes passions… etc. mais aussi, sur le plan professionnel, pour le cas, sait-on jamais, qu’un recruteur ne tombe sur mon blog et décide de jeter un œil sur mon CV et la présentation des mes compétences et qualifications.

 

Je vous souhaite une bonne visite et vous dit à très bientôt !

 

:-)

4 commentaires

Relatoseroticostodorelatos |
Widezit1881 |
Audevie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MonsterTBC . Infos
| Lemysterefurtif
| Monjournal76